Cartes du Monde
Actuel, Cohérentes, Crédibles

Carte de la Guyane française

Carte de la Guyane française
Description  : La carte politique de la Guyane française montre les principales villes et régions du pays. Désistement
Close

Désistement :Tous les efforts ont été faits pour rendre cette image précise. Cependant Comparer Infobase limité, ses directeurs et employés ne possèdent aucune responsabilité quant à l'exactitude ou l'authenticité du même

Officiellement une région d’outre-mer française, la Guyane Française est située sur la côte nord atlantique de l’Amérique du Sud. Elle partage ses frontières avec deux nations : le Brésil à l’Est et au Sud et le Suriname à l’Ouest.

Histoire de la Guyane française
Avant que les Européens ne découvrent la région de l’actuelle Guyane Française, elle était habitée par des tribus amérindiennes indigènes telles que les Arawaks, les Caribs, les Galibis, les Palikurs, les Wayanas et d’autres.
C’est Christophe Colomb qui aperçut le premier les côtes, lors de son troisième voyage vers le Nouveau Monde en 1498, l’appelant la "Terre des Parias".

En 1624, les Français essayèrent de s’établir dans la région mais les Portugais les chassèrent car c’était prétendument une violation du Traité de Tordesillas. En 1630, les Français revinrent et en 1634, ils fondèrent la capitale, Cayenne. Cependant, la fondation fut à nouveau abandonnée et cette fois à cause des attaques amérindiennes.

En 1667, les Britanniques prirent possession de la zone mais le traité de Bréda, signé le 31 juillet 1667, les força à retourner à la région de France. Des milliers de Français ont été envoyé vers la région où ils commencèrent à créer des plantations, emportant avec eux des esclaves africains. L’abolition de l’esclavage en 1848 mena à la fin des plantations lorsque les esclaves quittèrent la région. Les années suivantes, la Guyane Française et les petites iles à proximité de ses côtes devinrent célèbres pour sa colonie pénitentiaire où des dizaines de milliers de prisonniers français furent envoyés pendant et après la Révolution Française.

En 1946, la Guyane Française cessa d’être une colonie et devint officiellement un département d’outremer de France. La colonie pénitentiaire fut aussi abolie et les prisonniers survivants retournèrent en France.

Géographie
La Guyane Française est située au Nord de l’Amérique du Sud et appartient à la zone caribéenne de l’Amérique du Sud. Au Nord il y a l’Océan Atlantique du Nord, à l’Est et au Sud-Est il y a le Brésil et le Suriname à l’Ouest.

Il y a plusieurs iles au large de la côte du continent telles que, les Iles isolées du sanctuaire à oiseaux du Convetable et les trois iles du Salut. Le terrain de la Guyane Française consiste en des plaines côtières et de petites montagnes.

Politique
La Guyane française est considérée comme faisant partie de la France – une région d’outremer avec les mêmes institutions gouvernementales. Le président de la France est le chef de l’Etat et le premier ministre de la France est le chef du gouvernement. Le président de la France désigne un préfet qui le représente dans le gouvernement local.

Il y a deux corps exécutifs au niveau local en Guyane Française – le Conseil Général de 19 membres et le Conseil Régional de 34 membres qui sont tous élus dans le bureau.

La Guyane française envoie 2 députés à l’Assemblée Nationale et 2 sénateurs au Sénat.

Voyage
La capitale de la Guyane française est Cayenne, célèbre pour ses marchés hauts en couleurs et son architecture coloniale. La ville est aussi célèbre pour son carnaval annuel qui se tient tous les premiers dimanches après le Nouvel An. Des fêtes toute la nuit, des bals costumés, des parades l’après-midi, des danses et des fêtes sont les temps forts du festival.

Kourou est une commune en Guyane française qui est célèbre pour 2 choses : sa colonie pénitentiaire et le Centre Spatial de la Guyane. Kourou elle-même possède quelques immeubles qui abritèrent des prisonniers au début de l’an 1800 jusqu’aux années 1900 et les structures sont ouvertes aux touristes. Les trois Iles du Salut sont des attractions touristiques populaires en Guyane française avec l’Ile du Diable comme étant la plus populaire. Les touristes n’y sont pas autorisés mais les visites dans les alentours des deux autres iles sont permises. La prison a une réputation notoire concernant le fait d’avoir les conditions d’incarcération les plus dures du monde.

Le Centre Spatial de la Guyane à Kourou est aussi ouverte aux touristes, avec des visites programmées dans le Centre de Contrôle Jupiter, le Musée de l’Espace et les installations de lancement d’Ariane. Environ 4 à 6 lancements se passent tous les ans et les touristes ont l’opportunité d’être témoin du lancement des fusées dans l’espace.

Saint-Laurent du Maroni est la deuxième ville la plus peuplée de la Guyane Française et elle est célèbre pour son architecture coloniale et pénitentiaire. Les touristes ont la chance de pouvoir visiter les cellules de la prison et les zones d’exécution.

La banlieue de Remine Montjoly possède les meilleures plages de la Guyane Française et elles sont facilement accessibles par la capitale, Cayenne. La banlieue est aussi la demeure de beaucoup des plus riches de la région.

Education
L’éducation en Guyane Française est gratuite et obligatoire pour les enfants de 6 à 16 ans. Les inscriptions atteignent quasiment les 100% sauf dans les zones rurales isolées des villages amérindiens, qui ont très peu de structures scolaires.

Le système en Guyane Française suit le modèle français d’éducation où le français est la langue d’instruction.

Les hautes études sont limitées dans la région où seuls les cursus dans l’enseignement et l’agriculture sont disponibles. La plupart des étudiants qui recherchent l’enseignement dans le tertiaire vont en France ou dans les Antilles Françaises pour leurs diplômes universitaires.

Divers
  • Le poivre de Cayenne porte le nom de la capitale, Cayenne d’où il est originaire.
  • La Guyane française possède l’un des plus hauts niveaux de vie de l’Amérique du Sud.
  • C’est la seule région d’Amérique du Sud qui utilise l’Euro comme monnaie officielle.

Dernière mise à jour: 28 mai 2015